Décoration d'intérieur

Feng Shui

Bien être

Décoration bien-être, les pouvoirs étonnants de nos intérieurs

Elle égaye notre maison, nous inspire et nous accompagne chaque fois que nous décidons de poser nos valises dans un nouvel endroit. Notre décoration habille nos murs et embellit nos pièces à vivre et nos pièces à dormir en suivant les tendances ou nos aspirations. Elle affiche également tous nos souvenirs, ceux rapportés de Bali et ceux hérités de grand-mère. Mais nous ignorons que cette cohabitation peut modifier notre état émotionnel pour se répercuter ensuite dans notre vie en créant des perturbations énergétiques ; positives ou négatives selon la nature des changements. Certaines pratiques ancestrales soutiennent que la décoration d’intérieur pourrait ainsi influencer notre bien-être et notre vie. Qu’elles sont les origines de leur fondement et comment fonctionnent-elles vraiment ?

Les techniques pour agencer en conscience

Géobiologie, Vastu Shastra ou Feng Shui, même si ces méthodes diffèrent sur leur approche, leur point en commun est de rétablir l’équilibre des énergies présentes dans nos maisons. En effet, bien qu’immobiles, nos meubles et nos bibelots n’en sont pas dépourvus pour autant. Les fréquences vibratoires qu’ils émettent parviennent jusqu’à notre champ magnétique. Comme cela s’effectue souvent de manière inconsciente, nous avons la fâcheuse tendance à les négliger. Pourtant, bien qu’invisibles, elles sont là, toutes ces énergies interagissent avec nous. Mais dès lors qu’il s’agit de pratiques non homologuées par la communauté scientifique, elles sont injustement reléguées au rang de croyances. Pourtant, plusieurs fois centenaire, elles sont en réalité un art de vivre dont le fondement repose principalement sur l’acceptation que tout est lié et interdépendant.

Tout vibre, tout est interconnecté !

Le symbole du Yin et du Yang révèle comment deux états inséparables, opposés et complémentaires s’influencent mutuellement. Leur forme induit également une idée de mouvement puisque tout est en perpétuelle évolution. Par ailleurs, ce dogme peut être appliqué à nos émotions lorsque nous passons de la joie à la tristesse ; à deux dimensions comme le conscient et l’inconscient et enfin il peut servir d’étiquette pour qualifier toute chose. Yin étant de type féminin, calme, froid tandis que Yang est de nature masculine, active et chaude. Ce principe implique une interdépendance et une transmission entre les deux parties. Partant de ce constat, nous pouvons donc admettre que notre environnement direct comme notre déco ou notre maison, jouerait un rôle clef sur notre inconscient. Notre bien-être dépendrait ainsi des vibrations émises par nos meubles et plus largement encore par l’agencement des pièces de notre habitat.

Se re.connecter avec la nature

Le sacro-saint rythme Métro-Boulot-Dodo nous a peu à peu détourné de la nature, de son langage, de ses remèdes et de ses éléments aussi. Nous avons tout oublié ou presque, préférant nous reposer sur nos applications mobiles, pour connaître la météo par exemple, plutôt que d’observer le ciel.

Il a fallu endurer les épisodes successifs de confinement, vivre 24h/24, 7j/7 chez nous, pour nous apercevoir que Mère Nature manquait à notre équilibre, car c’est bien grâce à elle que nous pouvons recharger nos batteries, améliorer notre santé ou atténuer notre stress. Elle nous nourrit physiquement et soigne tous nos maux. Et de là à considérer que notre intérieur est une représentation miniature de la nature, il n’y a qu’un pas à condition de mettre de côtés quelques certitudes si chères à nos esprits cartésiens. A force d’être influencés par ce que nous croyons, nous ne parvenons même plus à contester notre point de vue.

Le Feng Shui, une technique pour équilibrer notre habitat

Le Feng Shui considère que tous les éléments présents dans la nature se retrouvent également dans notre maison. Ainsi les cinq éléments, le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau sont symboliquement représentés dans notre décoration. Formes, couleurs et matériaux permettant de répertorier tout objet suivant cette nomenclature « Feng Shuiste ». Une lampe représentera ainsi l’élément Feu alors que la couleur verte sera associée à l’élément Bois.

Pour parvenir au meilleur équilibre possible, il faudra ensuite les homogénéiser les uns avec les autres, d’un point de vue énergétique. Une circulation fluide des énergies sera synonyme de bien-être alors que, dans le cas contraire, elle pourra provoquer quelques difficultés.

Déco et maison bien-être

L’équilibre est la clef de notre bien-être. Aussi une maison où la décoration est énergétiquement harmonieuse apportera protection et dissoudra tout ou partie des vicissitudes de la vie. En effet, de bonnes énergies vibreront de manière bienfaisante pour, in fine, engendrer aisance et bonheur, dans tous les domaines de vie là où des énergies dissonantes engendreront disputes, difficultés ou divisions. Alors choisissons toujours notre maison selon les affinités énergétiques que nous partagerons avec elle. Elle nous le rendra.

Bien se connaître pour mieux choisir sa maison

Socrate a dit « Connais-toi toi-même. » Cette citation sous entend que pour être bien et être heureux, car l’un ne va pas sans l’autre, il faut prendre soin de soi, de l’intérieur comme de l’extérieur, car ils interagissent l’un avec l’autre, comme le Yin et le Yang. En tant qu’individu, connaître notre véritable nature devrait nous aider à choisir la maison idéale, c’est-à-dire celle qui nous apportera les meilleures énergies et celle avec laquelle nous serons le plus en connivence d’un point de vue énergétique. L’habitat est notre assistant épanouissement. C’est un des meilleurs partenaires pour nous aider à surmonter les écueils de la vie et pour nous « recharger » énergétiquement. Il agit un peu comme le biotope pour une plante. La graine germera et s’épanouira dans le terrain le plus propice à son développement. Nous sommes la graine et la maison notre fertilisant.

Bénéficier de bonnes énergies

Notre maison est le reflet de notre intérieur. Elle en dit long sur nos projections conscientes et inconscientes, nos goûts, notre état psychologique, notre évolution personnelle. Si nous surmontons facilement les épreuves de la vie et si nous atteignons nos objectifs avec brio, cela signifie que nous sommes en symbiose avec elle. Dans ce cas, notre maison nous soutient et nous protège. Si a contrario, nous vivons des situations récurrentes désagréables ou si c’est la course d’obstacles depuis notre emménagement, alors il est temps d’ajuster quelques curseurs pour rétablir l’équilibre énergétique et vivre en symbiose avec elle. Nous pourrons ainsi améliorer notre bien-être, nous réaccorder avec nos amours, valoriser notre carrière ou améliorer notre sommeil par exemple. Pour vivre heureux, vivons avec les énergies qui nous réussissent.

L’irremplaçable spécialiste

Comme l’équilibre est fragile et que tout est lié, toute modification en entrainera une autre. Ainsi même un changement anodin aura des répercussions sur un autre plan. Cette règle n’échappe pas à l’influence que la décoration d’intérieur joue sur nous. Changer le papier peint ou déplacer un meuble, peut alors entrainer une réaction bienfaisante ou le contraire. Tout dépendra de la nature des changements réalisés.

Le piège à éviter serait d’effectuer soi-même une transformation sans avoir été formé à l’une des techniques énergétiques. En effet, cela peut s’avérer inefficace si l’analyse n’a pas été pratiquée en tenant compte d’un ensemble de paramètres : orientation et date de construction, usage des pièces, environnement extérieur, Yin, Yang, couleurs, formes, etc.

Consultant Feng Shui ou en Vastu Shastra, géobiologue, seuls des professionnels certifiés garantissent des conseils issus d’un savoir-faire séculaire. « Etre calife à la place du calife » dixit un célèbre vizir, *is-no-good.

Une fois le diagnostic posé, le rôle du professionnel est de localiser les « nœuds » énergétiques présents dans la maison pour procéder à une sorte de « réinitialisation » qui consiste à corriger partiellement décoration et agencement. Ses changements permettront dans un second temps, de synchroniser naturellement les énergies avec les nôtres.

Les meilleurs moments pour recourir à une étude énergétique

Une analyse énergétique peut se faire à tout instant. Cependant, comme certains moments de vie méritent plus d’attention que d’autres, ils peuvent altérer notre bien-être. Ainsi une séparation, l’arrivée d’un enfant ou un déménagement doivent faire l’objet du plus grand soin.

Et ce n’est pas toujours la faute à « pas de chance ». Bien souvent un désordre énergétique apparaît après une modification. Par exemple, une cloison abattue pour agrandir la cuisine aura très bien pu affecter nos relations avec Darling. Examiner le moment et le relier avec l’apparition des premières perturbations est un bon indice pour constater l’origine de ce remue-ménage. Et plus tôt l’expert interviendra, plus vite le calme reparaitra.

Comme prévenir vaut mieux que guérir, un audit énergétique peut s’avérer avantageux avant tout changement et complétera les conseils d’un architecte.

Les atouts d’une déco bien-être

Comme deux tiers de notre vie sont consacrés au travail et au sommeil, nous avons tout à gagner à faire de notre déco une complice bien-être. Car en décorant consciemment notre intérieur, nous prenons également soin de nous. Question de réciprocité énergétique. Cette interaction qui réside dans l’harmonisation des énergies exclut tout excès et toute carence. Les extrêmes provoquant toujours un déséquilibre, l’idéal est de toujours tendre vers le juste-milieu. L’équilibre. Une cohabitation gagnant-gagnant pour vivre dans la plénitude et être heureux, car grande ou petite, ce n’est pas la taille de la maison qui importe mais bien tous les bonheurs que nous vivrons en son intérieur.

* is-no-good : n’est pas bon

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter