Décoration d'intérieur

Feng Shui

Bien être

Etre bien de la tête aux pieds

Avez-vous déjà remarqué, lorsque nous avons le moral dans les chaussettes ou lorsque nous vivons une période éprouvante, nos cheveux deviennent ternes, cassants et mous. Et si notre cheveu captait toutes nos émotions, notre stress ? Serait-il possible qu’un lien existe entre notre mental et nos cheveux ? Depuis quelques années un nouveau soin a fait son apparition qui met en évidence cette correspondance et qui permet tout à la fois de détoxifier le cheveu en lui apportant vitalité, volume, force, brillance et active la repousse. C’est la trichothérapy ®.

Une technique nouvelle innovante

Derrière ce mot un peu obscur – du grec « TRICHO » signifiant cheveu- se cache un nouveau soin entièrement dédié à la fibre capillaire qui consiste à libérer les toxines contenues dans notre cheveu. Développée par Jill Andrieu cette nouvelle approche de coupe de cheveux est une technique énergétique mettant en relation l’esprit, le corps et la beauté du cheveu. Et dès qu’il est question d’énergie, j’aime pousser mes investigations jusqu’à tester des nouveautés pour approfondir mes connaissances.

Magali, une coiffeuse énergéticienne

J’ai rencontré Magali lors d’une de mes pérégrinations dans le 17ème arrondissement de Paris, à deux pas de la place Clichy. J’étais intriguée par la devanture de son salon de coiffure où un texte soigneusement encadré présentait tous les bienfaits de la Trichothérapy ®.

Certains préceptes de ce protocole de coupe de cheveu faisaient écho à certains préceptes Feng Shui. Curieuse, je décidais de franchir le seuil de la porte du salon de coiffure pour en savoir plus.

Magali, belle blonde aux yeux bleu azur, a ouvert son salon La Tête O Carré en 2010 et s’est spécialisée, quelques années plus tard à l’académie auprès de Jill Andrieu, pour proposer une nouvelle offre à ses cliente : une coupe énergisant.

C’est deux semaines plus tard que je revenais dans le salon de Magali pour expérimenter cette technique qui suscitait ma curiosité. Comment une coupe de cheveux pouvait activer ma vitalité ?

© Crédits : David Dingwall

Un protocole en trois temps

Assise confortablement dans un fauteuil, Magali m’explique les trois étapes qu’elle va réaliser à l’aide de trois outils. Puis, elle éteint les lumières pour créer une atmosphère tamisée. Je me laisse alors bercée par une musique relaxante et le parfum envoûtant du Palo Santo (bois sacré d’Amérique du Sud). Elle m’invite à fermer les yeux. C’est parti pour 1h30 de soin.

Un massage crânien énergétique

Pour stimuler des points d’acupuncture, favoriser la circulation vitale ainsi que la pousse du cheveu, elle commence par un massage crânien énergétique. Au fur et à mesure que les doigts malaxent mon cuir chevelu, je me détends sentant me libérer de toutes les tensions accumulées ces dernières semaines. Lâcher-prise totale.

Une coupe au sabre Tanto

La seconde étape du soin consiste à couper le cheveu. Pour faciliter la coupe, il est légèrement humidifié grâce à de l’eau que Magali à préalablement énergisée dans un bol chantant pour en accroître ses propriétés naturelles. A l’aide d’un petit sabre japonais conçu sur-mesure, le Tanto, elle coupe mèche après mèche en passant la lame en biais, du bas vers le haut, pour stimuler le bulbe pileux et pour faciliter la circulation de l’énergie entre le corps et l’esprit. L’espace d’un instant je m’endors. Je suis profondément détendue.

Une brillance et une douceur incomparable sans sèche-cheveux

La touche finale consiste à lisser les écailles et à renforcer la brillance du cheveu à l’aide d’un rasoir. Il est très déroutant en effet qu’un rasoir puisse sécher les cheveux et ne pas les couper de surcroît. Pourtant passé vigoureusement, de la racine jusqu’à la pointe, cette stimulation finit de réactiver la fibre capillaire. J’ouvre les yeux une fois le « séchage » terminé et passe la main dans mes cheveux. Ceux-ci sont extraordinairement lumineux, soyeux et léger. Jamais je n’ai connu une douceur comparable sans utiliser une crème, un baume. C’est stupéfiant !

Un rituel poétique avec la nature

Avant de partir, Magali me tend une enveloppe où elle a réuni toutes mes mèches coupées. Elle me confie que je dois les rendre à la nature. En conscience. Stupéfaite et enthousiaste à la fois par cette requête, je glisse le précieux contenant dans mon sac et la remercie chaleureusement pour cette expérience que je ne suis pas prête d’oublier.

C’est le lendemain, en profitant d’une promenade dans les bois que je décidais d’offrir au vent mes cheveux pour qu’il les disperse dans la nature. Elle se chargera de les recycler selon ses besoins.

Ce qui m’aura appartenu pour un temps disparaîtra puis renaitra sous une autre forme, j’en suis convaincue.

Une expérience au delà de mes aspirations

Cinq jours se sont écoulés depuis ce soin. Après avoir ressenti une légère fatigue le premier jour, j’éprouve à présent, un sentiment de légèreté et de plénitude. Je suis régénérée.

Autres avantages, ma peau est plus lumineuse et mes cheveux qui ont une fâcheuse tendance à graisser en quelques jours sont toujours brillants. Ils se coiffent plus facilement et se placent naturellement.

Expérimenter la trichothérapy ®, a été pour moi un moyen de sentir le lien étroit qui existe entre le corps, et l’esprit. La médecine ayant déjà fait la corrélation entre les maladies et les émotions mal gérées, refoulées ou non verbalisées, il conviendrait donc de considérer l’ensemble de notre anatomie, cheveu compris, pour évaluer le dialogue qui se trame inconsciemment entre nos entités physique et spirituelle. Cela fait déjà quelques temps que j’ai acquis la certitude de ce raisonnement et je suis prête à croire que nous avons encore bien des secrets à découvrir sur les énergies. Comme le disait Albert Einstein, elles sont partout.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter