Le Feng Shui et la médecine

Le Feng Shui et la médecine

En Chine, le Feng Shui partage un tronc commun avec la médecine traditionnelle. Il se base notamment sur les principes taoïstes du Yin et du Yang et admet l’hypothèse que rien n’est immuable, tout est en mouvement perpétuel (du microcosme ou macrocosme) et que toutes les énergies ont une nature. Si ces énergies sont à l’équilibre, elles apportent tous leurs bienfaits.

Le symbole du Yin et du Yang traduit bien ces principes d’équilibre qui existent dans notre monde et dans l’univers entre le froid et le chaud, l’hiver et l’été, la femme et l’homme, la mort et la vie, etc. L’un n’existe pas sans l’autre et si vous supprimez une composante alors un déséquilibre se manifeste et peut avoir un fort impact sur votre psyché ou sur votre corps : une maladie, un conflit ou une perte financière par exemple.

Peut-être en avez-vous fait l’expérience ?

Vous êtes-vous alors demandé à quel moment est apparu ce « trouble » ? Avez-vous établi un lien avec un événement survenu ces derniers mois ? Il ne s’agit pas d’un vase qu’on aurait déplacé sur une étagère. Non, il s’agit d’un changement significatif : un déménagement, une évolution dans votre carrière où l’arrivée d’une nouvelle personne dans votre vie (enfant, conjoint, mentor, etc.).

Si vous êtes dans un de ces cas, grâce au Feng Shui, vous pouvez restaurer l’harmonie des énergies qui vous font défaut, car en prenant soin de votre habitat/bureau, vous prenez soin de vous et de votre corps/esprit. Ils sont indissociables.

Regardez les offres de diagnostics, il y en a sûrement une qui vous convient.

  • Edito
  • Véronique Delacour
  • Feng Shui

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.